Je lis des vieux livres
parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux,
parce que chaque exemplaire d’un livre peut appartenir à plusieurs vies.

Erri de Luca

 

 Votre panier est vide  Votre compte

grande guerre

Le Réveil des morts


Focus sur...


Le Réveil des morts, de Roland Dorgelès


Modeste édition originale de ce roman publié en 1923 par le grand écrivain Roland Dorgelès, célèbre auteur des Croix de Bois.

Livre broché édité par Albin Michel, comprenant 311 pages.

Pour ce livre en particulier, le hasard veut qu'il ait appartenu à Monsieur Victor Ferté, agriculteur à "Acy par Venizel (Aisne)", soit à environ 20 kilomètres des lieux de l'intrigue.


Le Réveil des morts est un "grand roman de l'après-Grande Guerre", selon les mots de Marina Bellot, journaliste, dont nous vous conseillons la revue de presse paru sur le site de presse de la Bibliothèque nationale de France.

Le roman traite, sur fond d'histoire conjugale complexe entre trois êtres, du retour des populations dans les zones dévastées par la guerre, de la reconstruction, des grandeurs et des misères humaines. L'intrigue se déroule en Picardie, dans l'ancien secteur du Chemin des dames (Aisne), en "zone rouge" (exemple de Verdun).

Selon Paul Morelle, après le succès de son chef-d'oeuvre Les Croix de Bois, l'oeuvre de Roland Dorgelès s'organise selon trois domaines principaux : la guerre et l'après-guerre, les voyages et ses souvenirs montmartrois. En marge, on trouve quelques romans satiriques, dont Le Réveil des morts.
"Le sens du comique et de la facétie domine dans l'œuvre de Roland Dorgelès que la guerre aura finalement moins marqué que la fréquentation de la bohème montmartroise, sa collaboration aux journaux humoristiques de l'avant-guerre [...]" (Paul Morelle).

Le Réveil des morts nous paraît s'inscrire pleinement dans l'oeuvre de l'auteur, conjuguant France d'après-Grande guerre et satire.


 

Lire la suite